Alienor Oval

Auteur

 

L’obscure beauté des tueurs, un recueil de 13 nouvelles courtes,

publié par les Editions L’ivre-Book, en décembre 2016.

 

Au cœur de l’obscurité la plus profonde, là où l’on n’attend plus la moindre humanité, il existe une lumière insoupçonnée : la fulgurante beauté des tueurs et de leurs œuvres.

Prédateur, étrange chef d’orchestre à la mystérieuse symphonie, enfant sage ou rêveur, force de la nature, visionnaire, artiste, psychotique, cannibale...,

les tueurs donnent vie à leurs rêves déments d’où se dégage, parfois, une terrible poésie.

Immergez-vous dans la noirceur de leurs univers, observez le monde à travers leurs yeux empreints d’une innocence glacée et peut-être pourrez-vous entrevoir le sens de leurs actes effroyables et en

percevoir la beauté.

Treize nouvelles sombres et implacables qui vous feront pénétrer dans l’intimité de treize tueurs.

Comme on s’enfonce dans les abysses...

 

Pour le commander chez L'ivre-Book

 

 

 

 

 

 

Nouvelles, un recueil numérique gratuit de trois nouvelles courtes publiées par les Editions L’ivre-Book, en décembre 2016.


Trois nouvelles pour découvrir un univers sombre et inquiétant, celui d’Aliénor Oval, auteure du roman Anthropophage, publié aux éditions L’ivre-Book.

 

Dans ses yeux, c’est là qu’est née la peur, intolérable, trop grande pour le cœur d’une enfant, cette peur qui nourrit une colère sourde prête à éclater et à tout dévaster.


Le fiel, qui nourrit de haine et d’un désir latent, étouffant, impossible, se distille dans l’amour absolu d’une enfant que les yeux bleus de son père semblent avoir portée aux nues.

Un train peut en cacher un autre, vous entraînera dans les abîmes de l’amour, en ces lieux où les certitudes s’étiolent, où le réconfort des habitudes disparaît, où le cœur bat plus fort et où l’espoir ne tient qu’à un fil.

Pour le commander chez L'ivre-Book

 

 

 

 

 

 

 

 

Roman, format numérique et papier, aux Editions L’Ivre-Book.

 

"Une femme habitée par des pulsions anthropophages s’efforce de mener une vie normale de fille, d’épouse et de mère. Depuis ce rêve à l’âge de 6 ans, la sensation la hante : retrouver le goût de la chair humaine. Son

quotidien est partagé entre la violence de ses pulsions et sa tendresse de maman. En proie au doute quant à son identité même, ses racines, ce qu’elle peut transmettre à son propre enfant, elle avance avec l’espoir de ne pas succomber, de ne pas se perdre.

Les pulsions nous dépassent-elles ? Pouvons-nous les dominer ? Et si nous y cédons, perdons-nous notre humanité ? Une nouvelle venue chez L’ivre-Book, un texte étrange sur le désir ? Sur la différence ?

A vous de vous faire votre opinion."

 

Pour le commander sur le site de l'Ivre-Book

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer